Le filage de la laine.

Laine

La toison de mouton, plus ou moins sale, doit d'abord être débarrassée de ses principales impuretés avec un premier trempage à l'eau tiède si nécessaire.Pour débarrasser la laine du suint qui la rend grasse, il faut la laver dans l'eau tiède avec des cristaux de soude. Elle doit être ensuite rincée à plusieurs reprises, délicatement, avec une eau à même température, afin d'éviter le feutrage.

Cardage

Une fois sèche, la laine doit être cardée, ce qui va permettre de démêler les fibres. Cela nécessite l'utilisation de deux cardes à main. L'une aura les dents, en fait des crochets assez courts, dirigées vers le haut, l'autre vers le bas. Quelques bandes de laine sont posées sur l'une des deux cardes avant qu'on la brosse avec l'autre. Après plusieurs passage de ces deux cardes l'une sur l'autre, on obtient un petit rouleau de laine prête à être filée.Filage

Le filage s'effectue de la même façon que le chanvre, même si les fibres sont bien plus courtes.

Le tissage sur métier à bras.

Il s'agit en fait de croiser deux séries de fils perpendiculaires, la chaîne et la trame.

Montage châne

- le montage de la chaîne : les fils de chaîne sont enroulés autour de l'ensouple arrière, enfilés dans les lisses fixées sur les cadres (j'utilise un métier à 4 cadres), puis dans le peigne supporté par le battant. Le peigne, qui permet de distribuer les fils, possède des dents plus ou moins serrées en fonction de la grosseur du fil, de la densité du tissu souhaité... Enfin, ces fils sont rattachés à l'ensouple avant autour de laquelle s'enroulera le tissu.

Montage chaîne (détail)

Entrecroisement- Le tissage proprement dit peut alors commencer, avec le passage du fil de trame, transversal, d'une lisière à l'autre, à l'aide d'une navette dans laquelle est insérée la canette supportant le fil. Des pédales directement reliées aux cadres permettent de relever certains fils, par exemples ceux des cadres 1 et 3, tandis que ceux des cadres 2 et 4 restent abaissés. Ceci crée un espace à l'intérieur duquel la navette est lancée. Tissage

Le pédalage est alors inversé et la navette lancée en sens inverse.

À chaque fois, le peigne permet de tasser le fil de trame.

Ainsi, la diversité des enfilages (passages dans les lisses), combinée à celle des pédalages, permet d'obtenir une multitude de points différents.

Exemples de tissus